Le prix des actifs immobiliers et le nombre de transactions ont respectivement baiss√© de 1,3% et 2,4% au dernier trimestre 2017, selon les donn√©es de Bank Al-Maghrib et de l’Agence nationale pour la conservation, le cadastre et la cartographie (ANCFCC) .

Une baisse de 1,7% des prix de l’immobilier r√©sidentiel a √©t√© enregistr√©e, les prix des terrains ont augment√© de 1,2% et l’immobilier commercial a augment√© de 3,4%, ont rapport√© Bank Al Maghrib et ANCFCC.

Pendant ce temps, les ventes de propriétés résidentielles ont diminué de 8,6%, tandis que celles des biens fonciers et professionnels ont augmenté de 20,7% et de 1,2% respectivement.

En outre, sur une base annuelle, le prix des actifs immobiliers a augmenté de 0,9%, avec des augmentations de 1,8% pour les terrains et de 4,4% pour les usages professionnels, tandis que les propriétés résidentielles sont restées inchangées.

Concernant les transactions, une baisse de 11,2% a √©t√© enregistr√©e, avec un taux de 13,2% pour le r√©sidentiel, de 2,5% pour le foncier et de 16% pour l’usage professionnel.

Au dernier trimestre de 2017, l’indice des prix de l’immobilier (IPAI) a enregistr√© une baisse dans la plupart des villes, passant de 1,1% √† F√®s √† 4,1% √† Tanger.

Les villes de Marrakech et de Mekn√®s ont connu une augmentation importante des transactions, contrairement aux villes de Tanger et d’Agadir qui ont enregistr√© une baisse significative.