Le Maroc se porte bien …

La fr√©quentation touristique au Maroc n’est pas un sujet difficile √† discuter. Le sourire est de retour sur toutes les l√®vres avec plus de 12% d’augmentation sur les 8 premiers mois de 2017. La perspective de d√©passer 11 millions de touristes sur l’ann√©e n’est plus un r√™ve bien que le taux d’occupation moyen des √©tablissements touristiques soit de 42%. Cependant, cela signifie qu’il y a de la place pour accueillir le flux de touristes venant de nouveaux march√©s.

En effet, ces march√©s sont actuellement au centre de l’attention: les Japonais, les Cor√©ens, les Europ√©ens de l’Est et surtout les Chinois ont largement contribu√© √† la bonne progression des scores marocains. Avec les ressortissants chinois n’ayant plus besoin de visas, le Royaume de Sherifian a officiellement un r√īle √† jouer dans le march√© du tourisme de masse en Asie. 100 millions de Chinois devraient passer leurs vacances √† l’√©tranger chaque ann√©e. Une ru√©e vers l’or que le Maroc ne veut pas manquer.

Les liaisons a√©riennes se multiplient, l’ouverture de nouveaux h√ītels internationaux (deuxi√®me Hilton √† Tanger et troisi√®me √† la baisse), l’am√©lioration des infrastructures renforce les atouts d’un pays qui est une destination paisible et accueillante. Le nouveau terminal de l’a√©roport international de Marrakech, inaugur√© en d√©cembre 2016, fait partie de ce projet bien planifi√©, il a √©galement r√©ussi √† se hisser au sommet du classement par Skyteam, l’association des compagnies a√©riennes. L’a√©roport de la ville rouge est en avance sur Singapour, Doha et Hong Kong. Juste une autre fa√ßon de r√©pandre la ¬ęmarque Maroc¬Ľ plus loin.