Le Maroc a enregistré une année exceptionnelle pour les arrivées de touristes en 2017, franchissant pour la première fois la barre des 11 millions, a annoncé lundi le ministère du Tourisme.

Les arriv√©es de visiteurs ont √©t√© de l’ordre de 11,4 millions, soit une augmentation de 10% par rapport √† 2016, les touristes des ¬ęmarch√©s √©mergents¬Ľ tels que la Chine et le Br√©sil rejoignant ceux de France, d’Espagne et d’Allemagne.

Les revenus du secteur ont bondi √† 69,7 milliards de dirhams (7,55 milliards de dollars) en 2017, contre 64,2 milliards de dirhams l’ann√©e pr√©c√©dente.

Fès, Tanger et Marrakech, ainsi que Ouarzazate au bord du désert du Sahara, ont enregistré la plus forte croissance du nombre de touristes, a indiqué le ministère.

Apr√®s plusieurs ann√©es de stagnation, l’industrie du tourisme a fait demi-tour, en partie gr√Ęce aux nouvelles liaisons a√©riennes avec l’Europe et √† l’augmentation des vols par Royal Air Maroc.

Le tourisme est le deuxi√®me plus grand employeur du Maroc apr√®s l’agriculture, et il se classe aux c√īt√©s des exportations et des envois de fonds des Marocains travaillant √† l’√©tranger comme l’un de ses meilleurs revenus en devises.